Actualités & Références

Apsys revitalise le centre-ville de Bordeaux

9 janvier 2018 - par Elsa Teyre

La foncière, propriétaire de Beaugrenelle à Paris, va développer 88.000 mètres carrés près de la gare Saint-Jean, au coeur de la capitale girondine.

Un centre commercial de plus ? Non, un ensemble de commerces… en rez-de-chaussée, au-dessus desquels seront construits des bureaux, des logements, un hôtel… Au total, 88.000 mètres carrés développés par le groupe Apsys à Bordeaux, à proximité de la gare Saint-Jean, sur le site de l’opération d’intérêt national dont l’aménageur Euratlantique a entamé la transformation .PUBLICITÉinRead invented by Teads« Il s’agit d’un quartier mixte à tous les sens du terme », précise Maurice Bansay, le président de cette foncière par ailleurs propriétaire de Beaugrenelle à Paris et qui va bientôt livrer Muse, le nouveau centre commercial de Metz.

« Il n’y aura que 27.000 nouveaux mètres carrés de commerce, nous allons garder les façades de pierre, construire de nouveaux immeubles plus modernes, autour d’une grande voie piétonne, le Méridien, la colonne vertébrale du projet, qui reliera le site à la Garonne », ajoute le promoteur.

 

Projet urbain

Un projet urbain donc. Ou de commerces en ville… On ne sait plus trop comment nommer ce modèle qui se développe dans les métropoles en évitant d’attiser la guéguerre entre grands opérateurs de périphérie et commerçants indépendants, tout en satisfaisant les élus : Apsys – et ses locataires – vont investir 450 millions d’euros pour acheter les terrains, construire et aménager les lieux.

« Pendant des décennies, nous avons construit en dehors des villes en nous appuyant sur des hypermarchés dont l’avenir n’est plus très assuré. Il me semble aujourd’hui que le commerce est plus adapté à un milieu urbain dense », explique Maurice Bansay. En ville donc, c’est-à-dire à proximité des transports et d’équipements prisés par les habitants, souvent financés par la collectivité. Près de la gare, pas besoin de créer du flux, il est déjà là…

En savoir plus sur https://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/030872753744-apsys-revitalise-le-centre-ville-de-bordeaux-2130083.php#vI4p2yuRGkOEetje.99

Articles associés

Immobilier commercial : un risque de bulle financière ?

5 novembre 2018

par Elsa Teyre

Les montants introduits dans l'immobilier par les grands investisseurs,...

Réal Valuation recherche son futur stagiaire !

28 septembre 2018

par Elsa Teyre

Vous êtes étudiant(e) en Master 1 ou Master 2 spécialisé en droit de...

Projet de loi de finances : ce qui attend le BTP en 2019

25 septembre 2018

par Elsa Teyre

Ce 24 septembre, le gouvernement a présenté ses mesures fiscales phares pour...

Loi ELAN : ce qu’a acté la commission mixte paritaire

21 septembre 2018

par Elsa Teyre

Le ministère de la Cohésion des territoires s'est félicité dans la soirée...

Quelle vision avez-vous de l’expert immobilier ?

19 juillet 2018

par Elsa Teyre

Métier pivot dans la chaîne de l'industrie immobilière, l'expert en...
Top